$ Pélicandrome 66

Pélicandrome 66

Dépendant de la DGSCGC, la base de la sécurité civile de Nîmes-Garons comprend le groupement aérien de la sécurité civile (GASC). Ce dernier est chargé en autre des missions de lutte contre les feux de forêt.

Le Dash dispose d’un réservoir de 10.000 litres d’eau ou de produit retardant avec une vitesse lui permettant de couvrir l’ensemble de la zone sud-ouest.

Si le CANADAIR est un avion amphibie capable d’écoper sur un plan d’eau le plus proche du lieu du sinistre et donc d’avoir des délais de rotation rapides, le DASH doit obligatoirement se poser sur un pélicandrome pour se réarmer en eau ou en retardant. Au nombre de 5 à aujourd’hui, la flotte de DASH se portera à 8 en 2023.

Les Sapeurs-pompiers du CIS de Rivesaltes assurent la couverture de la station Pélicandrome lors de la saison estivale en garde et notamment lors d’un GAAR (Guet Aérien Armé : dispositif aérien pour l’attaque sur feux naissant par les avions bombardiers d’eau). Le reste de l'année la station peut être activée, l’alerte se fait alors comme un départ normal.

Intervenir autour d’un avion moteurs tournants exige une formation et des procédures :
50 pompiers formés au CIS Rivesaltes

L'équipe se compose de 3 sapeurs-pompiers : 2 équipiers (PEL1) et un chef d'équipe (PEL2). Un équipier (PEL1) se charge du remplissage de l'aéronef en approchant la ou les rampes. Lors de cette approche, un contrôle rapide visuel s'effectue autour de l'appareil pour décelé des fuites anormales ou toutes situations suspectes sur l'appareil. Le 2ème équipier a pour charge l'ouverture des vannes et la surveillance du témoin lumineux qui indique lors son extinction, que le remplissage est terminé. Il signale toutes anomalies pouvant survenir lors du remplissage.

Le chef d'équipe (PEL2) assure le guidage de l'avion dans la zone de remplissage par contact radio. Il surveille en permanence le bon déroulement de l'opération. Il doit rendre compte au COZ sous forme d’un rapport journalier, du nombre de plein effectué, sur quel type d'appareil, avec quelle densité, le retardant restant et les anomalies rencontrées sur la station.

Sur chaque intervention la sécurité est primordiale, les pleins s'effectuant hélices tournantes. Une formation de 2 jours est donc dispensé à la BASC de Nîmes, pour bien appréhender les risques de ces missions.

Le plein des avions se fait au moyen d’une ou deux rampes de tuyaux de diamètre 110. Le temps nécessaire pour remplir la soute d’un Dash 8 (indicatif Milan) et sa soute de 10000 litres se situe entre 6 et 10 mns.

Les pleins s'effectuent le plus souvent au retardant, mais peuvent éventuellement ce faire en eau à la demande de l'équipage suivant la stratégie utilisé. La station peut accueillir les Canadairs, lorsque les sites d'écopage ne peuvent être utilisés.

Le retardant, polyphosphate d’ammonium et oxyde de fer

Sa coloration rouge sert à visualiser les largages. Ce produit est totalement inoffensif pour l'environnement. Le retardant, en se décomposant au contact du feu, ignifuge partiellement les végétaux et réduit la vitesse et l'intensité de la pyrolyse. Il a été démontré que son efficacité est sept fois plus grande que celle de l'eau.